Compte-rendu du point MLC de la réunion du vendredi 29 avril 2016 + mise à jour du 4 mai

Compte-rendu du point MLC de la réunion du vendredi 29 avril 2016 + mise à jour du 4 mai.

Le festival « savoir vivre local » – manifestation qui avait eu lieu l’année dernière sous le nom Oasis et sous une autre forme et organisée non pas en collectif comme cette année mais uniquement par Global 21 – se déroulera les 10 et 11 septembre à Rocourt, Château-Thierry, Brasles et Monthiers. C’est un éco-festival dans lequel participeront le marché bio à la ferme Genevroye de Rocourt Saint Martin, le moulin de Brisé à Monthiers, les « communes en transition » (Brasles et Château-Thierry) avec Vie & Paysage, Globe 21, Yakademander (commerce local) et la Ressourcerie. Nous (groupe MLC du coll. 2035) leur avons proposé d’organiser le vendredi 9 en soirée au cinéma de Château-Thierry, la projection d’un film autour des MLC à l’issus de laquelle nous annoncerions le lancement public pour la création de la MLC du bas de l’Aisne, afin que tous les gens intéressés puissent nous rejoindre dans ce travail. Sur ce, les organisatrices du festival « savoir vivre local » ( 7 femmes) proposent de faire le speech d’ouverture de l’éco-festival non pas à Rocours comme s’était prévu mais le vendredi à l’occasion de la projection. Dans le programme du samedi 10, est prévu entre 18 et 20h00, un temps autour de la monnaie locale. (jeu, théâtre… ?) Ce sera aussi l’occasion de mettre une table pour informer les gens et recueillir les inscriptions qui formeront les collèges, processus pour la création de la MLC. Donc, lancement de l’éco-festival et lancement public pour la création de la MLC du bas de l’Aisne. Une partie de la communication va être prise en charge par la ville de Château, notamment les affiches qui doivent être faites pour début juin. Nous (Leslie et moi) avons prévu de rencontrer Jacques Krabal maire de Château pour lui présenter le projet de MLC. Nous sommes en cours de rédaction d’un argumentaire que nous allons vous soumettre. QUi veut venir ? créneau possible pour rencontrer Mr KRABAL lundi 23 Mai à 11h30. De plus, et sachant que la mairie ne peut pas verser de subvention à une association de moins d’un an d’existence (création de l’association « pour la création de la MLC du bas de l’Aisne », lire ci-dessous), nous allons lui demander de nous aider en prenant en charge une partie du paiement de la projection (droits d’auteur par ex.). Les 7 organisatrices de l’éco-festival sont d’accord pour qu’on organise, dans la première semaine de septembre, une conférence de presse pour annoncer le lancement public pour la création de la MLC et pour annoncer l’éco-festival, et prévoient une communication aux radios (nsp lesquelles, j’ai pas demandé de détail) dès juin. Elles prévoient aussi la création d’un site dédié.

L’urgence : choisir un film pour qu’il figure dans la programmation. (voir forum)

Pourquoi la création de l’association « Pour la création d’une MLC du bas de l’Aisne » . Suite au rendez-vous que nous avons eu avec l’animateur et la gestionnaire LEADER (fond européen) de l’UCCSA (regroupement des communautés de communes de Château-Thierry, Fère-en-Tardenois, Neuilly-Saint-Front et Condé-en-Brie) nous avons vu la nécessité de créer une association MLC rapidement puisque les éventuelles aides de l’Europe pourraient couvrir les dépenses à partir de la date de réception du courrier d’intention que l’association doit adresser à l’UCCSA. L’aide peut aller jusqu’à 100 000 €, elle s’adosse sur les aides publiques que le projet aura levé à hauteur de 50 à 80%. Nous en avons discuté en réunion groupe MLC et décidé de créer une association collégiale (sans bureau mais avec un CA co-responsable) dont le siège sera à Château. La demande de domiciliation à la ville est en cours. Restera ensuite à déposer les statuts (postés sur le forum – à débattre) ainsi que le PV de l’AG constituante dans laquelle apparaitront les noms, prénoms, adresse, profession et nationalité de chacun des membres du CA. (voir forum sur lequel je demande à chaque personne intéressée pour faire partie du CA de m’envoyer ces renseignements soit via le forum soit directement sur annedegalzain@gmail.com)

Pour info, William et moi-même serons aux 3èmes rencontres des MLC à Lignières en Berry (18) du 14 au 16 mai 2016 – le site du réseau : http://monnaie-locale-complementaire.net/

Et bien que nous allons prochainement poster un argumentaire, je voudrais ajouter que, pour que cette MLC fonctionne, l’expérience des MLC existantes montre qu’une MLC doit être plus qu’un « moyen d’échanger autrement avec des valeurs incitatives écologiques sociales et solidaires entre consommateurs et producteurs éclairés ». Elle doit aussi produire de l’écologique, du social et du solidaire. Si chacun y trouve son intérêt propre, la MLC doit aussi trouver une dynamique collective, être un outil de transformation, de transition de cette micro-société qu’elle touche pour que prospère les valeurs qu’elle défend. Et ça c’est à nous de trouver comment.

Je vous rappelle que notre prochaine réunion MLC à lieu le vendredi 20 mai au bateau (sous le pont !) à Château-Thierry (si possible) à 17h30, fin prévue 19h30. (À confirmer)