Répondre à : Enercoop, discussion autour de l’électricité verte

Accueil Forums Forum 2035 Enercoop, discussion autour de l’électricité verte Répondre à : Enercoop, discussion autour de l’électricité verte

#634
Patrick Besenval
Modérateur

Pour donner concrètement un exemple de ces questions : « En plus d’être des productions dites intermittentes, le photovoltaïque et l’éolien possèdent un second inconvénient assez gênant, moins connu : au contraire des centrales conventionnelles, elle ne procurent pas d’inertie au système électrique (cette inertie contribue à ralentir les variations de la fréquence électrique et est à l’heure actuelle quasiment indispensable à la stabilité des grands systèmes électriques). Si tant est que l’on souhaite pouvoir mettre en place un mix électrique à dominante renouvelable, cette caractéristique commune à l’éolien et au solaire rend impérative la mise en place d’un certain nombre de mesures compensatoires, en anticipant très largement les situations de blocage qui pourraient survenir à l’avenir. Or, pour les raisons que j’ai déjà exposées, il est à craindre que les mesures nécessaires ne soient pas prises à temps, générant retards et surcoûts très conséquents. Certes, les gestionnaires de réseaux de transport d’électricité européens, réunis au sein de l’ENTSO-E, font régulièrement mention du problème du déficit d’inertie lié aux énergies renouvelables ; mais ils ne cherchent visiblement pas du tout à anticiper un système en fort déficit d’inertie en promouvant les mesures qui s’imposent d’urgence, dont notamment l’instauration de nouvelles normes pour les centrales thermiques et hydrauliques nouvellement construites en Europe : capacité de fonctionnement en compensateur synchrone, inertie renforcée des turbines, puissance minimale de fonctionnement diminuée, changements de puissance (ramping) plus rapides, meilleure capacité à résister aux variations rapides de fréquence, etc (ou encore : la mise en place par les gestionnaires de réseaux de protections de découplage fréquentielles adaptées aux épisodes de faible inertie, pour éviter que le fiasco que je décrivais dans mon premier exemple ne se reproduise avec une ampleur décuplée). »