Anne de Galzain

Toutes mes réponses sur les forums

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 23)
  • Auteur
    Messages
  • en réponse à : Monnaies locales #798
    Anne de Galzain
    Participant

    William est d’accord, il dit qu’il viendra à 18h30 avec le DVD

    Plus j’y pense plus ça me semble évident que nous ne pouvons pas participer au week-end « savoir vivre local » (qui risque de redevenir « oasis ») pour plusieurs raisons.
    Nous ne serons pas prêts mercredi pour donner ni un nom de film, ni le nom de l’invité. Que restera-t-il ? Un intitulé du genre : projection-débat sur les monnaies locales complémentaire, suivi du lancement d’un projet citoyen de la MLC (bof, pas très enthousiasmant) Sans compter que du coup, il y aura AUSSI le lancement du week-end le même soir… (Ouf ! ça va devenir indigeste)
    Je crains aussi qu’après de bonnes vacances d’été, les gens aient oublié la campagne d’info de juin. que le mois de septembre soit un mauvais mois pour lancer un processus collectif large alors qu’il faut gérer la rentrée, que l’idée de s’associer à d’autres initiatives pour le lancement enlève de la visibilité et du poids au projet, qu’il nous faut les mois de juin et de septembre minimum pour préparer l’évènement (exemple d’un lycée : nous prenons contact avec un prof pour qu’une classe travaille le projet sur l’année et vienne au lancement public pour la création de la MLC. Si déjà le prof en question réussit le tour de force d’obtenir l’autorisation pour septembre, ça sera déjà extraordinaire. Idem pour une maison de chômeurs ou un centre de quartier… Il faut aussi penser aux commerçants, aux entreprises, aux prestataires, aux collectivités territoriales…
    Je vois plutôt la soirée fin octobre/début novembre avec une belle affiche qui dit clairement le nom du film, le réalisateur présent (espérons…) avec des représentants de ce que seront les collèges, avec une table en fin de soirée pour les inscriptions. (Ce pourrait peut-être même être un samedi après-midi ?) avec une conférence de presse la veille et la pub 1 mois maximum avant.

    à débattre avant mercredi !!!

    en réponse à : Monnaies locales #796
    Anne de Galzain
    Participant

    Je viens de poster dans la rubrique « article » mes notes prises au cours des Rencontres nationales du réseau des MLC et citoyennes.
    Je voudrais mettre l’accent sur l’importance d’adhérer (ou pas) au réseau.
    Suite à notre discussion de ce jour (avec Leslie et Patrick) vous trouverez aussi dans l’article le lien au sujet de la MLC qui s’est montée directement en numérique.

    J’ai mis un mot à William, savoir s’il peut venir à 18h30 vendredi 27 mai afin de visionner le film « sacré village » avant la réunion…

    en réponse à : Monnaies locales #763
    Anne de Galzain
    Participant

    Je vous rappelle notre réunion MLC ce vendredi 20 mai DÈS 17H00 au bateau à Château-Thierry. (plan joint)

    à vendredi !

    en réponse à : Monnaies locales #704
    Anne de Galzain
    Participant

    C’est certainement très intéressant. Par contre, à part « Monnaies courantes » je ne vois pas que les films parlent de MLC. Pour le week end « savoir vivre local », il faut à mon avis un film qui traite aussi de façon « pédagogique » de la MLC. Mais peut-être parles-tu d’un cycle sur la monnaie ? Question contact, je connais plusieurs réalisateurs de la coopérative DHR a qui je peux tout à fait en parler?

    en réponse à : Monnaies locales #702
    Anne de Galzain
    Participant

    OK Patrick je regarde. Question technique, je veux envoyer en PJ les statuts, quelqu’un peut-il me dire comment faire ??

    en réponse à : Monnaies locales #699
    Anne de Galzain
    Participant

    Un grand merci, vous êtes terribles, et efficaces !

    en réponse à : Monnaies locales #697
    Anne de Galzain
    Participant

    Bonjour,

    Avant même de faire un compte-rendu de la dernière réunion :

    Pour déposer les statuts de l’association, j’ai besoin du nom, prénom, profession, domicile et nationalité de chacun des membres du CA.
    Bénédicte, Isabelle, Patrick, William, Christine, Renée, Leslie, Bruno ?
    Vous pouvez me les envoyer directement sur annedegalzain@gmail.com
    Merci d’avance.

    À vos agendas : la prochaine réunion MLC est prévue le 20 mai à 18h/18h30 (à confirmer) au bateau (le plus prêt du pont) à Château-Thierry. j’espère que ça conviendra à tout le monde ! l’idée est de terminer à 20h30.

    Que pensez-vous de prévoir une après-midi entière courant juin pour pouvoir aborder des questions de fond. Je sais que vous êtes tous très pris, mais si on veut être prêt en septembre ça me semble vraiment nécessaire…

    Autre chose qui prend un peu de temps : le choix d’un film pour le 9 septembre (dans le cadre du week-end « savoir vivre local »). Un film qui nous permette ensuite d’annoncer au public le projet de la création de la MLC, et d’inviter les gens à venir participer au processus de création de cette MLC par leur participation aux différents collèges (citoyens, commerçants, entreprises, associations, banque, collectivité)
    Pas sûr qu’il y ait beaucoup d’amateurs en juillet-août pour travailler sur la question. Il faudrait donc qu’on décide ça en mai-juin. Je rappelle que nous cherchons un film qui explique et parle exclusivement de ML, et qui s’adresse à un large public.
    Nous pourrions établir une liste commune des films sur le sujet. Chacun de nous cherche les films existants et poste le lien ou se charge d’acheter le DVD (avec facture) DVD qu’il faudra ensuite faire tourner entre nous (par la poste tout simplement). Peut-être – je m’adresse à Brieuc – y-a-t-il possibilité d’avoir une page dédiée pour que chacun puisse compléter, consulter et apporter son commentaire, sur l’ensemble de la liste sans avoir besoin de reprendre tous les courriers. Brieuc,est-ce possible ?
    Merci d’avance

    QU’en pensez-vous ?

    en réponse à : Monnaies locales #661
    Anne de Galzain
    Participant

    «Les monnaies alternatives convaincront le grand public quand elles ne se concentreront plus sur la consommation, mais sur la production ou sur la manière dont est utilisé l’argent, déposé, en échange, sur un compte en banque»
    Michel Lepesant, Libé :
    http://www.liberation.fr/futurs/2014/01/02/payer-en-monnaie-de-sage_970284

    j’en suis convaincue !
    je vais prendre un rendez-vous téléphonique avec Francis Levasseur (de la NEF) qui n’a pas pu venir à notre réunion.
    Si vous avez des questions, merci de me les communiquer.
    Ce que je compte lui demander tourne autour de la question de l’investissement du fond de réserve.
    et d’autre part, peut-on imaginer un fonctionnement qui offrirait le choix aux usagers de déposer leurs euros sur un fond correspondant à un projet (encadré) précis (éthique) d’investissement collectif ou individuel !?

    en réponse à : Monnaies locales #650
    Anne de Galzain
    Participant

    Suite à la réunion MLC du 16/04/16 où Halima (service civique) est venue nous présenter « la pêche » MLC de Montreuil. Voici mes quelques réflexions en vrac :

    Ce qu’il en ressort c’est que nous ne voulons pas suivre l’exemple de la pêche (qui n’a pas la pêche…), que, contrairement à ce qu’a fait « la pêche », il est nécessaire d’étudier le terrain, le bassin de vie sur lequel on veut créer la MLC avant de se lancer.

    La ville de Montreuil est divisée en 2 secteurs nord et sud. Le nord où se trouvent les cités ne connaissent pas l’existence de la pêche, et au sud c’est une poignée de bobos qui l’utilise comme on joue une partie de monopoly entre copains.
    Ce constat pourrait amener à une réflexion sur l’orientation à prendre pour étendre l’usage de la MLC aux quartiers nord de la ville. Et ben non… rien de tout cela.
    En fait il apparaît, à la lecture des statuts, du règlement intérieur, des conventions qu’elle passe avec les entreprises… que « la pêche » n’a aucune exigence, aucun but, aucun projet de société, elle n’est finalement qu’un outil de relocalisation d’une monnaie entre quelques commerçant s et consommateurs.

    Parmi les questions que nous aurons à nous poser : Quelles sont les ressources du territoire, les points faibles, les besoins, le potentiel, quelle identité, existe-t-il des vecteurs fédérateurs ? Il s’agit de faire une sorte de diagnostique utile pour aussi penser les orientations que l’on voudra donner à la MLC. Aussi faire (comme disait Bénédicte) une estimation chiffrée du gain économique par la relocalisation dans un circuit donné.

    Concernant les entreprises de biens et services, existe-t-il des filières déjà en place? de circuits courts ? Possibilité pour les entreprises de dépenser leurs MLC auprès de fournisseurs locaux ? Possibilité pour les entreprises de payer une partie des salaires en MLC… Comment faire circuler la MLC dans les secteurs publics: salaires, cantines, piscine, versement des aides sociales… Côté usagers, quel potentiel de participants…

    Si on prend l’exemple du Sol Violette Le Sol-Violette s’utilise dans un réseau d’entreprises et de commerces locaux qui ont signé un dossier d’agrément axé autour de cinq grandes thématiques ( lien au territoire, attention portée aux conditions de travail, éthique dans les pratiques économiques, impact environnemental de l’activité et engagement vers une démarche économique solidaire). A voir : comment concrètement le dossier d’agrément contraint les entreprises. A voir : les « résultats » obtenus sur 2 ans.

    Dans sa charte, l’eusko s’engage pour…. Et contre… en particulier – contre l’agriculture industrielle ou hors sol, – contre les entreprises appartenant à des réseaux de grande distribution, en raison du modèle économique destructeur d’emplois, de lien social et de ressources qu’elles développent, contre les entreprises générant de fortes nuisances environnementales sans volonté d’y remédier malgré les possibilités d’amélioration
    et dans l’agrément, les entreprises ont le choix entre 2 options : développer l’usage de la langue basque ou mettre en place un programme pour un meilleur traitement des déchets.

    Il n’y a rien d’étonnant à ce que la pêche ne fonctionne pas. Elle a aucune exigence, aucune existence. Ce qui cloche c’est que malgré ça elle est quand même signataire du manifeste du réseau des MLC

    De la même manière il est important que nous ayons une discussion pour définir nos objectifs, il nous faudra aussi étudier la forme d’organisation (sociocratique ?) que nous voulons donner à la structure pour que chacun puisse prendre part à la création de la MLC et à la « gouvernance »…

    Bonne nuit !

    Anne

    en réponse à : Monnaies locales #646
    Anne de Galzain
    Participant

    Je vous mets ci-dessous le « manifeste pour les monnaies locales complémentaires » qui regroupe la plupart des MLC en France. Ces groupes de MLC se sont constitués en réseau (le réseau des MLC).
    A mon avis, il faut qu’on en prenne connaissance et qu’on en discute. Se pose la question de notre adhésion.

    MANIFESTE pour les MONNAIES LOCALES COMPLEMENTAIRES (MLC)
    PREAMBULE
    Ce manifeste a pour seul objet d’établir clairement les liens qui relient les différentes monnaies locales complémentaires en déclarant les valeurs communes auxquelles elles se rattachent, sans entamer l’individualité de chacune d’elles.
    Ces valeurs traduisent une vision transformatrice pour assurer des transitions vers un mode de vie juste et soutenable en favorisant :
    1.
    2.
    La réappropriation de l’usage de la monnaie par le citoyen, comme outil économique et comme moyen pédagogique pour comprendre sa vraie nature et donner du sens à son usage.
    La monnaie comme symbole de richesses élargies aux champs éthique, écologique, social et culturel.
    La monnaie comme moyen d’échange invitant à l’entraide, la coopération et la solidarité.
    3. Pour incarner ces valeurs, nous visons les objectifs suivants :
    1. 2. 3. 4.
    Renforcer le lien social à travers nos échanges. Favoriser prioritairement la consommation locale par des circuits courts de proximité et de qualité. Favoriser l’initiative, l’autonomie et la responsabilité entrepreneuriale. Refuser la spéculation.
    ICI ET MAINTENANT, SANS ATTENDRE
    L’économie doit rester à la place qui lui revient : celle d’un ensemble d’outils et de moyens mis au service des humains dans une relation respectueuse des équilibres naturels.
    Dans ce contexte, une monnaie locale complémentaire se définit par ses aspects de : 1. Complémentarité : une MLC coexiste avec l’euro, c’est un outil parmi d’autres pour expérimenter et construire
    d’autres modes de vie, d’échange et de solidarité. 2. Parité : l’euro est convertible en MLC, 1 euro = 1 unité de MLC. 3. Subsidiarité : à son échelle, celle de son bassin de vie, une MLC donne la possibilité à chaque personne de re-
    prendre la maîtrise de son argent pour re-devenir acteur de ses choix de vie et de consommation. UNE MISE EN RESEAU
    Les porteurs de projet de MLC peuvent bénéficier d’une mutualisation d’outils mis à disposition par ceux qui les ont expérimentés sur leur territoire.
    Chaque MLC se construit à partir de l’identité de son territoire et de ceux qui la portent tout en se reconnaissant dans ce Manifeste. Ce sont ces deux diversités, humaines et territoriales, qui créeront la richesse du réseau par les liens, les échanges et le partage des idées pour le développement de l’ensemble du réseau.
    UNE MONNAIE CITOYENNE
    • Sa convertibilité lui donnant une capacité de dédoublement, son fonctionnement participe à l’économie locale et en même temps génère la possibilité d’investissements choisis.
    • Son usage, au moins comme monnaie papier, en permet l’utilisation à tout un chacun.
    Finalement, une MLC est un des outils qui permet de contribuer individuellement et collectivement à créer les conditions pour mieux vivre ensemble. L’esprit d’ouverture et de coopération de chacun participe aux réflexions et actions menées dans le réseau.
    Les porteurs de monnaies locales complémentaires et citoyennes souhaitent favoriser le partenariat local : ils invitent les collectivités et les autres acteurs du territoire à les rejoindre et à accompagner cette démarche de transition, dans le cadre des orientations exprimées par ce Manifeste.
    Adhérer à ce Manifeste, évolutif, qui ne vise pas à remplacer les chartes locales, engage à reconnaître comme siennes les valeurs et caractéristiques qui y sont affirmées.
    A Villeneuve sur Lot, le 18 mai 2013.

    en réponse à : Monnaies locales #642
    Anne de Galzain
    Participant

    Bonjour !

    Nous nous retrouvons samedi prochain.
    Je vous propose un ordre du jour, histoire de ne pas déborder, de mieux « maîtriser » le temps. si vous avez des points à rajouter…
    Vu l’heure, nous pourrions partager quelque chose à manger après la réunion.

    RÉUNION SAMEDI 16 AVRIL 2016
    à 19h30
    Moulin de Brisé
    02400 MONTHIERS

    réunion suivie d’un repas partagé

    Week-end du réseau MLC à Lignère-en-Berny, 14/15/16 mai (pentecôte) – Inscriptions avant fin du mois (100€/pers.)

    Présentation des différentes MLC étudiées par chacun de nous.
    Présentation de « la Pêche » MLC de Montreuil, par Halima, en service civique à la Pêche.

    Participation d’Eleonore, étudiante en dernière année d’école de commerce, à l’élaboration de la MLC. Quelle place, quel statut ? Je pense qu’elle ne viendra pas.

    Compte-rendu du rendez-vous de mardi 12 avril à l’UCCSA au sujet du fond du programme européen LEADER. En présence de Leslie, de l’association Vie & Paysages (Château-Thierry)

    à samedi !

    en réponse à : Monnaies locales #641
    Anne de Galzain
    Participant

    ORDRE DU JOUR
    (à compléter !)

    RÉUNION SAMEDI 16 AVRIL 2016
    à 19h30
    Moulin de Brisé
    02400 MONTHIERS

    réunion suivie d’un repas partagé

    Week-end du réseau MLC à Lignère-en-Berny, 14/15/16 mai (pentecôte) – Inscriptions avant fin du mois (100€/pers.)

    Présentation des différentes MLC étudiées par chacun de nous.
    Présentation de « la Pêche » MLC de Montreuil, par Halima, en service civique à la Pêche.

    Participation d’Eleonore, étudiante en dernière année d’école de commerce, à l’élaboration de la MLC. Quelle place, quel statut ? Je pense qu’elle ne viendra pas.

    Compte-rendu du rendez-vous de mardi 12 avril à l’UCCSA au sujet du fond du programme européen LEADER. En présence de Leslie, de l’association Vie & Paysages (Château-Thierry)

    à samedi !

    en réponse à : Monnaies locales #556
    Anne de Galzain
    Participant

    J’ai oublié l’essentiel !
    Nous avons rendez-vous le mardi 12 avril à 11h00 à l’adresse ci-dessous

    PETR – UCCSA
    Union des Communautés de Communes du Sud de l’Aisne
    Ferme du ru Chailly – 02650 Fossoy
    Tél: 03 23 71 68 60 – Fax: 03 23 71 53 53
    Site internet : http://www.uccsa.fr

    en réponse à : Monnaies locales #555
    Anne de Galzain
    Participant

    Nous avons rendez-vous MARDI 12 AVRIL avec l’animateur LEADER (organisme pour une subvention de fonds européens) de l’UCCSA (Union des Communautés de Communes du Sud de l’Aisne). C’est une réunion « informelle » pour voir avec l’animateur de l’UCCSA l’intérêt d’un financement pour un projet de monnaie locale et pour (déjà si j’ai bien compris) remplir le dossier avec lui (il semble déjà conquis par le projet). Il doit remettre le dossier de demande de subvention à LEADER avant une certaine date – et apparemment c’est plutôt urgent. L’initiative vient de Vie & Paysage. Leslie, la chargée d’animation de Vie & Paysages et moi-même allons à ce rendez-vous, il serait important qu’il y ait une deuxième personne du collectif 2035 avec nous. Qui peut venir ?
    Je vais rédiger quelques lignes sur le projet que je vous soumettrai d’ici là.
    La date limite pour l’inscription aux 13e rencontres des ML (en présence de Philippe Derruder et Marie-Monique Robin) est le 30 avril.
    Qui pense venir? Il y a 5 places/projet de ML. On en parle samedi 16.
    Bonne journée !

    en réponse à : Monnaies locales #538
    Anne de Galzain
    Participant

    JE VOUS FAIS SUIVRE (CI-DESSOUS) LES INFOS ENVOYÉES PAR FRANCIS LEVASSEUR, BÉNÉVOLE À LA NET EN CHAMPAGNE-ARDENNES

    Quelques monnaies locales (moins connues) à travers la France

    Le Ceou (Gourdon dans le lot) – http://amic-ceou.fr/

    La roue (en Provence) – http://www.laroue.org/

    La doume (Puy de dôme) – http://adml63.org/

    Le lien à Saint-Etienne – https://www.youtube.com/watch?v=8fljjtCPZ8E

    La luciole en Ardèche – http://www.monnaie-locale-lucioles.org/

    l’abeille (Villeneuve sur Lot) – http://agirpourlevivant.org/

    la Pêche (Montreuil) – http://peche-monnaie-locale.fr/

    Quelques publications et livres :

    A télécharger sur http://www.journarles.org/spip.php?rubrique167

    – la face cachée de la monnaie

    – le crédit et son intérêt

    -Face à la crise créons des monnaies complémentaires

    Un numéro spécial de l’âge de faire

    La revue Silence n°394 d’octobre 2011, consacre un dossier au sujet

    Un hors série de Politis n°55 avec des articles « Autre richesse et monnaie »

    De l’innovation monétaire aux monnaies de l’innovation de Jean Michel Cornu

    Éditions Fyp

    Une monnaie nationale complémentaire de Philippe Derudder et André-Jacques Holbecq

    Éditions Yves Michel

    Au cœur de la Monnaie de Bernard Lietaer

    Éditions Yves Michel

    Une monnaie régionale, une monnaie anti-crise de Gérard Poujade

    Éditions Privat

    Vu dans le livre Demain un nouveau monde en marche ( suite au film) de Cyril Dion

    Éditions Actes Sud (un chapitre consacré aux monnaies locales)

    Un intervenant de qualité :

    Coordonnées Étienne Hayem porteur du projet Symba en Ile de France:

    http://www.zoupic.com/tag/etienne-hayem/

    https://www.youtube.com/watch?v=_6I0vMv7KpE

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 23)