Enercoop ou l’électricité verte

Quand on décide de choisir un fournisseur d’électricité dite « verte », il est difficile de connaître le type exact d’électricité que nous utilisons au final. Or, un point important différencie Enercoop des autres fournisseurs d’électricité verte: le dispositif ARENH (Accès Régulé à l’ Energie Nucléaire Historique), mis en place par la loi NOME en 2010, afin de créer un marché régulé qui permette une concurrence équitable entre les fournisseurs.
ARENH, c’est la possibilité pour un fournisseur notamment d’énergies vertes, de disposer d’un pourcentage d’énergie nucléaire (très faible, mais pourcentage quand même) s’il en a besoin. Pour plus de compréhension du mécanisme ARENH, voici un lien: Comprendre le mécanisme ARENH
Or, Enercoop a refusé de souscrire à « l’accord cadre » ARENH avec EDF. C’est ce qui le différencie des autres fournisseurs d’énergies renouvelables et en particulier du fournisseur d’électricité verte Planète Oui.
La philosophie d’Enercoop.
• Enercoop se veut un nouveau modèle éthique et solidaire de production et de consommation d’électricité.
• Enercoop dénonce l’énergie nucléaire (proche de Greenpeace).
• Enercoop soutient le « consommer moins ».
• Enercoop prône une production décentralisée (pour réduire les déperditions lors du transport, les coûts et pour une meilleure adéquation entre l’offre et la demande). Actuellement, 8 coopératives régionales ont vu le jour.
• Enercoop réinvestit ses bénéfices dans des projets de production d’énergie renouvelable.
• Enercoop est une coopérative d’intérêt collectif.
• Enercoop achète son électricité verte auprès des membres de sa coopérative qui sont donc des producteurs et revend à 10 000 clients qui sont des sociétaires.
Source UFC Que choisir à propos d’Enercoop: l’exception c’est Enercoop, le seul fournisseur à s’approvisionner à 100 % auprès de producteurs de petites installations hydrauliques, d’éolien et de photovoltaïque, et à réinvestir ses bénéfices dans la production d’électricité renouvelable.
QUE CHOISIR ?
Choix philosophique :
Enercoop est plus cher que les autres fournisseurs. Toutefois, en 2016, les citoyens qui ont fait le choix d’ Enercoop, l’ont fait pour des raisons qui vont bien au-delà du seul critère financier. C’est, d’après eux, tourner résolument le dos à des énergies extrêmement polluantes et risquées sur le plan de l’environnement et de la santé humaine. A l’heure des engagements à tenir pour la préservation du climat pour les 20 ans à venir, c’est donner un signal fort à l’ensemble de nos décideurs afin de changer de cap en matière de politique énergétique. C’est une forme de pression et de résistance citoyennes. En choisissant Enercoop, ceux qui le décident et qui peuvent en payer le prix aujourd’hui, le font pour la plupart, pour la planète et les générations qui vivront en 2035. C’est grâce à cette forme de résistance qu’avaient initiée les pionniers de la culture et de l’alimentation biologique, il y a 25 ans, que nous pouvons remettre aujourd’hui en cause les lobbies de l’industrie agro-alimentaire, tel que Monsanto. Cette résistance avait pourtant un prix à l’époque.